#EXOTERRITOIRES (2018) #EXOTERRITOIRES (2018)
Ƭi (2018) Ƭi (2018)
#SHAKE_ME (work in progress) #SHAKE_ME (work in progress)
#SoftLove(prélude) #SoftLove(prélude)
#SOFTLOVE (2017) #SOFTLOVE (2017)
GøL4M GøL4M
PU_P3TS PU_P3TS
Sl2Ep¨ngBe@u//ty Sl2Ep¨ngBe@u//ty
#TeslaCoil #TeslaCoil
#DATAWALL #DATAWALL
Sound ∆ ƒields Sound ∆ ƒields
Sound ∆ Whispers Sound ∆ Whispers
Pro1og Pro1og
#OPENLASE et #LaserLab #OPENLASE et #LaserLab
#SALOPES #SALOPES
HERMSELF ::: Part 3 HERMSELF ::: Part 3
HERMSELF ::: Part 2 HERMSELF ::: Part 2
HERMSELF ::: Part 1 HERMSELF ::: Part 1
Manque(Sarah Kane) / Oratorio Electronique (2008) Manque(Sarah Kane) / Oratorio Electronique (2008)
Entre Intérieurs (d’après Les Aveugles de Maeterlinck) – 2002 Entre Intérieurs (d’après Les Aveugles de Maeterlinck) – 2002

_Le Clair Obscur s’attache à explorer les problématiques liées à la question du rapport Homme-Machine et réfléchit plus particulièrement à la façon dont l’homme, sa pensée, son organisation sociale, ses modes d’action et d’interaction sont modifiées par son rapport à l’informatique et Internet. Ces modifications interviennent à plusieurs échelles, du niveau mondial au niveau social, en passant par l’intime, le biologique ou le niveau neuronal.

_Basé sur une prise de conscience, @ tente de problématiser nos propres rapports d’addiction au WEB et à la technologie :
– quelle mutation de société le web engendre t-il depuis 15 ans ?
– quelle mutation dans nos propres corps, dans nos propres réseaux synaptiques?
– etc.

_@ est une recherche en work in progress de plusieurs années qui se décline en plusieurs formes et plusieurs modules : spectacles audiovisuels, danse/arts numérique, web-théâtre, performances, installations, laboratoires, workshops, conférences, ateliers participatifs, etc.
La forme finale de @ se structure autour de 4 modules spectacles principaux :
@MODULE1 – PROLOG
@MODULE2 – SLEEPING BEAUTY
@MODULE3 – PUPPETS
@MODULE4 – EPILOG
autour desquels gravitent des modules périphériques :
#Datawall
#Openlase
#Salopes
– …

_Tous ces modules intègrent une architecture globale du projet qui, comme des questions ouvertes, se répondent en filigrane les uns aux autres.
_La forme complète de @ se réalisera in fine en un parcours du spectateur à travers toutes ces différentes formes réunies.
_Chaque module explore un niveau d’interaction entre l’homme et la machine et peut exister et être diffusé indépendamment des autres.