est un laboratoire artistique permanent dédié aux nouveaux imaginaires.

Réuni.e.s autour de Frédéric Deslias, artistes, auteur.e.s et chercheur.se.s et ingénieur.se.s conçoivent des représentations au croisement des arts, des sciences et des technologies.

///
 
Nous avons créé le Clair Obscur, collectif à géométrie variable, il y a presque vingt ans à Caen, œuvrant toujours aussi horizontalement que possible à trouver une pensée collective et pluridisciplinaire en proie aux problématiques de notre temps.
LCO a la particularité de mettre à l’œuvre plutôt des geeks devant des écrans, que des danseurs en sueur ou des acteurs qui postillonnent, pour pratiquer les arts vivants. Renommé Le Laboratoire Dystopique depuis peu, nous aimerions réussir enfin à y réaliser des contres-dystopies, afin d’envisager à terme des futurs désirables comme on dit. Nos travaux se veulent volontiers prospectivistes, ou perspectivistes, ouvrant aux arts numériques une voie plus narrative et propice aux imaginaires de notre temps, résolument tournée vers le futur, ce qui offre une porte d’entrée plus aisée à appréhender au tout un chacun. 
LCO collabore avec des auteurs contemporains qui renouvellent le genre de la science-fiction, on dit des imaginaires, ou la pensée critique des technologies : Alain Damasio, Norbert Merjagnan, Eric Sadin ; privilégiant les collaborations arts/sciences avec différents départements de recherche (l’ENS, le CEA, le CNES, l’INSA) lors de résidences in situ, ou des entreprises et studios (Red Corner, Casus Belli, Digital Airways, Digital Alchemy, Studio Bruyant…) tout cela est intrinsèquement lié à notre entreprise de déconstruction des technologies. 
 
Nous participons donc de façon militante à l’élaboration d’une nouvelle entité scénique qui dépoussière le genre du théâtre et des arts vivants, et qui donne sens surtout aux mutations de notre société. Nos spectacles ont été parfois primés (Les Bains Numériques, Transculture(s)), ou estampillés par différents labels ou festival (TRAS, NéMO, …) 
 
Nos travaux sont soutenus et diffusés en France et à l’étranger, dans des théâtres, festivals ou autres tiers lieux, plutôt dans les réseaux Arts vivants, Arts/Sciences et Arts Numériques. Comptons parmi nos coproducteurs actuels et récents la scène de Recherche de l’ENS Paris-Saclay, la Comédie de Caen, la Comédie de Reims, l’Hexagone à Meylan et l’Atelier Arts/Sciences, la Biennale Némo (Le 104), Le Centre des Arts d’Enghien les Bains… Coté institutions le CNC/ DICREAM, La DRAC de Normandie et la DRAC Ile de France, le Conseil Général du Calvados, la Ville de Caen, l’ONDA, l’ODIA Normandie et l’Institut Français. La compagnie est implantée à Caen, conventionnée par la Région Normandie.