Frédéric Deslias :: metteur en scène et pluri-artiste

  • Metteur en scène, compositeur et adepte du Do It Yourself, Frédéric Deslias est un artiste multimédia qui écrit pour un théâtre des humanités. Frédéric compose pour la scène pendant 15 ans avant de se consacrer exclusivement à ses recherches.
    Caennais, il suit des études d’électronique, avant d’intégrer l’université de Caen en Arts du Spectacle. Il est repéré et formé au théâtre à l’Ecole du CDN de Normandie sous Eric Lacascade où il rencontre un groupe d’activistes (David Bobée, Antonin Ménard, Médéric Legros, Thomas Ferrand…). Il suit ensuite le Workcenter de Jerzy Grotowski à Pontedera (Italie) autour du programme Tracing Road Across.Musicien, compositeur et sounddesigner pour le théâtre, la danse et le cinéma : il collabore une dizaine d’année avec David Bobée, Eric Lacascade (Les Barbares – Festival d’Avignon / Cour d’honneur en 2006), Héla Fatoumi et Eric Lamoureux, Radhouanne El Medeb, Hafiz Dhaou, etc.
    Frédéric se concentre maintenant à ses activités propres de mise en scène, d’artiste multimédia et de plasticien. Formé ensuite à l’IRCAM et au CIFAP, son travail s’oriente vers l’image, la lumière, l’installation, la corrélation des médias, l’interactivité, la thérapie.

Norbert MERJAGNAN ::: Ecrivain de Science-Fiction

  • Ses romans abordent un futur âpre et lointain qui déplie les singularités (cf. Les Tours de Samarante, Treis Altitude Zéro, série publiée par les éditions Denoël et Folio SF). L’anticipation est à ses yeux autant un véhicule d’exploration des possibles qu’une voie d’engagement, d’émancipation et de recherche. Entre deux textes, N.M. travaille avec son compère Alain Damasio comme dialoguiste pour le jeu vidéo (Remember me), scénariste pour le cinéma (Windwalkers) ou autres projets transmedias (Fusion), conférencier et commissaire d’exposition (Extravaillance-Working Dead, Biennale du design 2017 de Saint-Étienne). Diplômé de Sciences-Po Grenoble et d’un DEA de droit public, il fut, banquier au siège d’un grand établissement parisien, spécialiste e-business et conseiller en innovation. Norbert collabore au sein de la maison d’édition de transfictions La Volte, dont il est l’un des principaux associés. Il vit aujourd’hui à Paris avec sa compagne et leurs 4 enfants. On le soupçonne enfin d’être membre du collectif Zanzibar, pour la désincarcération du futur).

Thomas Pachoud – Developpeur

  • Formé à l’école d’ingénieur multimédia IMAC, promotion 2008, Thomas Pachoud est depuis longtemps intéressé par le lien entre les nouvelles technologies et leurs apports dans le domaine artistique. Il découvre le spectacle vivant au cours d’un stage où il est amené à programmer un aibo pour « Vous en rêvez (Youri, l’a fait) » de la Cie Mabel Octobre. Il travaille aujourd’hui principalement dans le domaine du spectacle (théâtre, danse et musique) utilisant les nouveaux outils apportés par le numérique transposé dans l’espace scénique et scénographique.
    Il manipule tant l’image vidéo comme sur « NOUS » de Camille Rocailleux que son penchant dans le temps réel, notamment dans la danse, « Proximity » de Garry Stewart et l’Australian Dance Theatre. Il explore aussi les domaines de la robotique pour faire danser les robots de « Robot! » de Blanca Li  et de l’électronique dans la construction d’un gant interactif pour Ezra et le « Bionic Orchestra 2.0 ».
    Depuis 3 ans, il développe ses propres projets artistiques, principalement autour de la lumière laser qu’il traite comme un corps physique et chorégraphié dans l’espace. Pour cela il s’appuie sur la Cie IKARI qui porte ses projets.

creapach.blogspot.fr
assoikari.wordpress.com

Benjamin KUPERBERG – Developpeur

  • A son arrivée à Grenoble, Benjamin Kuperberg a suivi une formation à l’ARIeS (ecole Supérieur D’Infographie) à l’école en 2D / 3D / effets spéciaux, et s’est auto-formé en parallèle en programmation. Diplômé en 2008, il a commencé son activité de programmeur / 3D indépendant. Dès 2009, il a travaillé avec les Studios Donuts, pour ensuite, monter son premier prototype de table tactile. Il a créé la SARL The Curious Project en février 2011, agence innovante et interactive dont il est associé, et décide d’en partir en été 2013 afin de centrer son activité sur les projets artistiques. Il fonde à cette occasion le collectif BenTo destiné à créer des installations interactives et de la scénographie technologique en France et à l’étranger. en 2014, il intègre la compagnie Organic Orchestra en tant que développeur et créateur technologique sur les différents projets de la compagnie : Spectacles (Bionic Orchestra 2.0, B-Glove), installations (Choeur de Papier, Aïdem). Il intervient également lors des actions pédagogiques de la Cie comme intervenant « numérique ». en parallèle, il a suivi entre 2009 et 2014 une formation de direction d’orchestre au Conservatoire Jean Wiener à echirolles. Actuellement indépendant, il ajoute à ces missions une activité de création et vente de matériel de jongle technologique et lumineuse.

Laura Couto Rosado – Designer

  • Genevoise née en 84, Laura Couto Rosado est designer produit spécialisée en design médias et d’interaction. Sa pratique en design se caractérise par la recherche constante d’une symbiose entre le design, la science et les technologies. Inspirée par la physique fondamentale et appliquée, elle conçoit des dispositifs hybrides qui révèlent la beauté et la poésie où l’on ne s’y attend pas. Elle est assistante d’enseignement dans le département Master Media Design à la HEAD-Genève, également cofondatrice du studio de design Digital Alchemy qui, en combinant les technologies digitales et analogiques avec le savoir- faire artisanal, développe une nouvelle génération d’objets communicants pour l’espace domestique. Elle est actuellement artiste en résidence au CERN. Laura rejoint Le Clair Obscur sur le projet Ƭi en 2018.

www.lcr.digital

Guillaume Hincky – Acteur/performer

  • Guillaume Hincky s’initie à l’art dramatique dès le lycée en suivant la filière A3 théâtre de Françoise Labrusse au lycée Malherbe de Caen. Par la suite il se forme au sein de la compagnie Actea (Caen) dirigée par J-P.Dupuy et R.Pareja puis intègre la première promotion du Théâtre-École de Pierre Debauche le Théâtre du Jour (Agen) en 1994.
    C’est au cours de ce cursus qu’il fait la connaissance d’Emmanuel Vérité et de Benoît Lambert -actuel directeur du CDN de Dijon- et qu’il intègre la compagnie du Théâtre de la Tentative en 1995. Jusqu’en 2012 il participe à l’ensemble de ses créations : « Jours de Colère », « Pour ou contre un monde meilleur », « Ca ira quand même », « Le Misanthrope », « Enfants du siècle », « We are la France », « We Are l’Europe » de Jean-Charles Massera entre autre ainsi qu’à plusieurs créations sous la direction d’autres metteurs-en-scène : « L’Echange » de P. Claudel, « Six personnages en quête d’auteur » de L. Pirandello, «La demande d’emploi » de M. Vinaver, la Tempête » de W. Shakespeare, « Addictions » de Aurianne Abécassis, « Les Dramuscules » de T. Bernhard entre autre. Parallèlement durant cette période, il s’installe pendant deux ans au Liban où il crée la compagnie Fonction Mu (µ) et plusieurs spectacles dont « Exécuteur 14 » de A. Hakim -qu’il tournera une quarantaine de dates en France- et « Age Tendre et Gueule de Bois » en collaboration avec la maison de production Né à Beyrouth, l’association Umam, la mission culturelle française, le Théâtre Monot, et l’IESAV. Au sein de Fonction Mu il créera plusieurs autres formes performatives dont « Ce qu’on essaye avec » de Aurianne Abecassis en 2013, « Etat Critique » et « Dialogue avec un cube » de Guillaume Hincky en 2016. Depuis 2015 il participe aux créations et collabore étroitement avec le collectif P.I.L.E dirigé par Gabriel de Richaud et sa Maison des écritures transmédias M.E.E.T Hypolipo. En 2016 il participe à la fondation d’un espace de création ouvert Le Lieu Commun à Vire avec Jérémie Fabre qui dirige le Module de Production Autonome L’Invention de moi  avec lequel il collabore également régulièrement. En 2018 il intègre la compagnie Passerelles-Théâtre dirigée par l’autrice et metteuse-en-scène Clotilde Labbé ; Les Ombres du Soir dirigée par Youssouf Abi-Ayad ainsi que Ex Voto à la Lune dirigée par Émilie-Anna Maillet.

Jana Klein – Actrice/performer

  • Jana Klein est comédienne et dramaturge.
Après une scolarité et des études universitaires en Allemagne, elle y fait ses débuts comme assistante à la mise en scène et apprentie comédienne puis se forme à Paris chez Véronique Nordey, ainsi qu’en chant au Roy Hart Theatre et en stage auprès de Haïm Isaacs, Jean-Michel Rabeux, Frédéric Mauvignier, Patricia Sterlin, Jordan Beswick… Elle joue par la suite dans de nombreuses créations collectives et performances en France, Allemagne et l’Europe de L’Est. Elle travaille notamment sous la direction de Vincent Ecrepont, Frédéric Mauvignier, Perrine Mornay, Patrick Verschueren, Camille Davin, Jean-Marc Musial.
Parallèlement, elle co-fonde le groupe de rock General Bye Bye dont elle sera auteure-interprète pendant quatre ans, en tournée en France et à l’étranger. Depuis 2013, elle développe une série de performances solo, notamment sous la direction de Noémie Fargier et en collaboration avec un groupe de plasticiens pragois.
Comme dramaturge, elle travaille régulièrement avec le chorégraphe Philippe Ménard, (prochainement sur Eldorado(s), performance interactive dont elle sera également interprète) ainsi qu’avec les metteurs en scène Stéphane Schoukroun et Fanny Gayard.
Dans des courts-métrages et en performance vidéo, elle a tourné avec Michel Lascault, Mikaël Rabetrano, Nicolas Roche pour la Femis et l’école Louis Lumière.
En 2015 et 2016, elle tient les rôles principaux des long-métrages Voyages de la réalisatrice allemande Johanna Pauline Maier et de Once upon a time in Europe du réalisateur macédonien Jani Bojadzi avec laquelle elle tournera de nouveau en 2017.
    Jana rejoint Le Clair Obscur en 2017 sur le projet #Exoterritoires qu’elle interprète et co-écrit.

http://www.janaklein.fr/

Benjamin Mayet – Acteur/Performer

  • Passionné d’anticipation politique et de récits post-apocalyptiques, Benjamin crée, en 2013, « Le dehors de toute chose », d’après « La zone du dehors » d’Alain Damasio (La Volte – 2007). Avec ce solo tout terrain, il tourne depuis dans toute la France, où il a fait plus de 200 dates, entre lieux autogérés, festivals de rue et bars de villages. Son adaptation est publiée chez La Volte en co-écriture avec Damasio. Il a aussi collaboré avec l’auteur sur d’autres projets, en tant qu’écrivain. Benjamin rejoint l’équipe comme figure tutélaire, expert et passionné.

https://benjaminmayet.book.fr/

Agathe Cemin – Actrice

  • Comédienne, danseuse et musicienne, Agathe Cemin se produit depuis plus de 15 ans.
    Dès son plus jeune âge, elle développe une personnalité artistique unique et très complète en se formant à la danse, à la musique et au théâtre. Sortie de l’Ecole du Studio Théâtre d’Asnières puis de l’Ecole Internationale Jacques Lecoq, Agathe multiplie les expériences de jeu sur des projets de spectacle vivant très variés. Au théâtre, elle a notamment joué dans Les joyeuses commères de Windsor mise en scène de Stéphane Gallet, La cuisine de Wesker mise en scène de Jean-Louis Martin- Barbaz, Crispin rival de son maître de Lesage mise en scène de Patrick Paroux, Amadeus de Peter Schaffer mise en scène de Stéphane Hillel, Lorsque l’enfant paraît d’André Roussin mise en scène de Brice Hillairet. Régulièrement, on l’invite à se produire dans des spectacles musicaux et chorégraphiques parmi lesquels : La Belle Hélène de Jacques Offenbach, Nocturne urbain de Jean-Marc Hoolbecq ou encore Carmen Circus et Le Zénith des Impressionnistes commandes du Festival des Transeuropéennes de Rouen, mis en scène par Jean Manifacier ou encore L’Histoire du soldat de Ramuz et Stravinsky. De 2013 à 2016, Mathilda May lui confie l’un des rôles principaux dans son spectacle Open Space. La pièce est un succès et se joue pendant trois ans, notamment au Théâtre Jean Vilar à Suresnes, au Théâtre du Rond-Point, au Théâtre de Paris et en tournée nationale. Son expérience autour du corps amène Agathe à jouer également dans des projets de danse.
En plus de son travail d’interprète, Agathe prend énormément de plaisir à multiplier les expériences en tant que comédienne voix, que ce soit pour des publicités, des documentaires ou du doublage.
Très récemment, Agathe était la voix française de Scarlett Johansson, 1er rôle du long métrage Rough Night (2017) et de Chloë Sevigny dans le long métrage The Snow Man (2017). Agathe rejoint Le Clair Obscur en 2018 sur le projet #Exoterritoires.

http://agathecemin.fr/

Léopold FREY ::: Compositeur – Ingenieur de systemes interactifs

  • Léopold Frey est formé à l’UTBM (Université de Technologie de Belfort-Montbéliard) à l’ingénierie informatique puis au GMeM (Groupe de Musique expérimentale de Marseille) à l’informatique musicale, il développe des logiciels d’interaction temps réel son, vidéo et lumière adaptés au spectacle vivant, à la musique et aux arts plastiques. Il conçoit/ réalise également des installations interactives ou des dispositifs de lutherie électronique. Il compose pour la scène. Il a assisté Laurent Pottier puis Charles Bascou au département recherche du GMeM. Depuis 2003, il assiste Jean-Luc Therminarias (compositeur), Jean-Lambert- Wild et Renaud Lagier. Avec Jean-Luc Therminarias, il a coécrit la musique de Comment ai-je pu tenir là-dedans ? de Jean-Lambert-wild & Stéphane Blanquet, et Mon amoureux noueux pommier. Pour la compagnie Sans Soucis (Max Legoubé, Frédéric Hocké) : il a écrit la musique d’un Hamlet Machine d’Heiner Müller et Peer Gynt d’après Ibsen et Les Saisons. Il prépare actuellement la musique des Enfants Pâles, roman graphique de Loo Hui Phang & Philippe Dupuy, pour voix, violoncelle, électronique et chœur d’enfants. Il a également collaboré avec Andreas Schmid (chorégraphe), Luccio Stiz (musicien) et le Groupe Dunes (les plasticiens Madeleine Chiche & Bernard Misrachi), Lydwine van der Hulst (musicienne), emmanuel Maa Berriet (développeur), Le Clair Obscur (Frédéric Deslias), Damiano Foa et Laura Simi (compagnie Silenda). Son travail explore les frontières entre musique et bruit – signaux interprétés par deux aires du cerveau différentes, concept et sensation, écriture et aléa.

Hugo ARCIER – Creation 3D

  • Artiste du numérique français, il utilise les images de synthèse 3D sous différentes formes : vidéos, tirages, sculptures. Il se consacre dans ses débuts aux effets spéciaux de longs métrages et travaille sur de nombreux projets pour des réalisateurs prestigieux comme Roman Polanski, Alain Resnais, ou encore Jean-Pierre Jeunet. Il retire de cette expérience professionnelle une connaissance pointue de l’outil numérique, et des images de synthèse en particulier, nécessaire à l’émergence de ses projets. Il effectue régulièrement des travaux de commande qui utilisent les images de synthèse, comme en 2012 sur la pochette d’album Cruel Summer de Kanye West. Parallèlement à ces travaux commerciaux, il développe des œuvres plastiques et réflectives qui décortiquent méticuleusement les spécificités de cette nouvelle forme d’art, les images de synthèse 3D. Il élabore des projets de plus en plus ambitieux, dans un premier temps uniquement sous la forme de films auxquels s’ajoutent ensuite des tirages, des sculptures, et des installations, comme la série Nostalgia for Nature. Abordant aussi le design par le biais de l’impression 3D, il est le créateur d’objets innovants (design génératif à partir d’applications connectées, hacking de meubles industriels…) Son travail artistique a été présenté dans de nombreux festivals (Elektra, Videoformes, Némo, etc.), galeries (Magda Danysz, Plateforme Paris, etc.), lieux d’art (New Museum NY, New Media Art Center of Sichuan Fine Arts Institute, Le Cube, Okayama Art Center, Palais de Tokyo, etc.) et foires d’art contemporain (Slick, Show off) à travers le monde, faisant de lui un acteur remarqué du monde de l’art numérique. Hugo Arcier est membre actif de l’artist-run space Plateforme Paris. Il est représenté en temps que réalisateur par Bent Design Lab (USA, Canada, Chine), et Voir (France).

Cécile FIŠERA – Actrice

  • Cécile Fišera est née en 1984. Apres un parcours d’option theâtre au lycée international de Strasbourg, elle intègre le conservatoire du Ve arrondissement de Paris et étudie les Arts du Spectacle à La Sorbonne Nouvelle jusqu’à la Licence. elle passe ensuite un an à la Royal Holloway School of London, pour y suivre des cours de théâtre radiophonique, jeu masqué, performance et nouvelles technologies… étant bilingue en anglais, elle joue notamment cette année-là dans Medea Material d’Heiner Muller mise en scène par eirini Nedelkopoulos et dans plusieurs courts métrages. elle rencontre le collectif Das Plateau en 2005 et joue dans plusieurs de leurs créations : Le Cri de Jean, Martine, Sig Sauer Pro… elle travaille également depuis plusieurs années avec le metteur en scène Robert Cantarella, notamment sur ses projets de performance (Musée Vivant, Faire le Gilles, La Réplique…) mais aussi sur ses pièces, La Petite Maison de Noëlle Renaude et plus récemment Notre Faust, saison 1, série théâtrale qu’il a écrit avec Liliane Giraudon, Noëlle Renaude, Nicolas Doutey et Stéphane Bouquet. La saison 2 de Notre Faust est créée depuis mars 2017 à Nanterre Amandiers. elle joue et tourne le spectacle jeune public Quanta, écrit et mis en scène par Julie Cordier. en 2017-2018, elle rejoindra le metteur en scène Marc Lainé pour La fusillade sur une plage en Allemagne de Simon Diard, créée à Théâtre Ouvert puis au Théâtre National de Strasbourg. Parallèlement, elle écrit son premier moyen métrage, produit par Noodles Production et actuellement en production. elle en fera également la réalisation. Comédienne pour la télévision, elle joue dans La Résistance pour France 2, les Invincibles sur Arte, Scènes de Ménage, ou encore Intrusion, série réalisée par Xavier Palud pour Arte. elle a récemment joué dans le premier long métrage des sœurs Philippon Les Bêtises.

Gaël L. :: Hacker :: Plasticien  :: http://www.gael-l.com/

  • Né en 1975 :: Explore les marges de la psyché et du corps – désir, douleur, sexualité ou folie, ses oeuvres cherchent l’intime parfois dans ses aspects les plus indicibles. Issu de la photographie, Gaël a intégré la vidéo et les arts numériques pour l’exposition De Hysteria Chirurgica (2008), et ouvre sa pratique à la performance (Leçon du mardi, 2008 – In Proxima Altera, 2009-2011). Il rejoint le Clair-Obscur comme artiste invité pour un workshop « arts interactifs » (Nordik Impakt 2009) puis pour Décadrages 2009, et enfin comme collaborateur permanent pour le projet @.

Olivier Guillerminet ::: Developpement d’interfaces numeriques :: http://www.olivierguillerminet.com 

  • Diplômé de l’ESME Sudria (Paris), il débute sa carrière d’ingénieur sur de nombreux projets (dont le célèbre Guitar Pro). Début 2008, il intègre le Collectif MU en tant que développeur informatique dans le cadre du projet de recherche Sound Delta. Il collabore depuis avec de nombreux artistes comme Thierry Fournier, le Clair Obscur, Myriam Gourfink ou encore Kasper Toeplitz sur des installations multimédia, des performances ainsi que sur des applications pour smartphones. Il travaille également avec le Grame (Centre National de Création Musicale, Lyon) sur le projet de recherche Faust. Elève de la classe de SCAO du Conservatoire Georges Bizet (Paris), il développe en parallèle un travail musical et visuel à l’esthétique expérimentale et bruitiste, pouvant prendre forme d’installation interactive ou de performance live.

NOHISTA / Bruno Ribeiro :: Artiste Audio-Visuel :: http://www.nohista.org/

  • Bruno Ribeiro, aka Nohista, est un artiste audio-visuel. Considérant l’ouïe et la vue comme un seul et même sens, indivisible, il joue des images au sampleur comme d’un instrument de musique. Dans ses création audio-visuelles, il travaille sur les thèmes de la perception et de l’illusion, créant des performances sensitives et immersives. Réalisateur, graphiste et performer live, NOHISTA est membre du label V-ATAK.

Jean-Noël Françoise :: Musicien :: Compositeur

  • Né en 1968 :: Compositeur et multi-instrumentiste, il travaille depuis quinze ans en Basse-Normandie pour le théâtre avec Cie Rictus David Bobée, L’Elan Bleu, la Compagnie du Phoenix / Christophe Tostain ainsi que pour la danse et le cinéma (B.O. de Slow de Mathieu Chatelier). Il développe depuis trois ans un travail sur la captation du geste en temps réel avec le soutien technique de l’IRCAM. Il joue avec diverses formations musicales (musique improvisée, cinémixes, performances, installations sonores…) dont La Confédération du Bricolage et le collectif Purée Noire. Il compose toutes les créations musicales du Clair-Obscur depuis 2006.

Lucia Mendoza ::chorégraphie :: interprétation

  • C’est en s’initiant très jeune à divers styles d’expression corporelle telles que les danses folkloriques mexicaines, le jazz, le cirque, la gymnastique et le patinage artistique que Lucia Mendoza, d’origine mexicaine, décide de faire de sa passion une carrière professionnelle. Après avoir découvert et étudié la danse contemporaine à la Maison de la Danse de l’Université de Guadalajara (UDG) et la danse classique à l’Institut Culturel Cabañas, elle décide en 2000 d’intégrer l’école et la compagnie Balleteatro Contemporaneo dirigée par Sergio Vicencio à Guadalajara au Mexique. Elle y dansera pendant plusieurs années puis quitte le Mexique et part s’installer au Canada, à Montréal, pour enrichir son expérience de danseuse et d’artiste. Elle intègre la compagnie Ballet Ouest dirigée par Margaret Mehuys. Parallèlement elle approfondie sa connaissance des danses sociales, et fait la rencontre de Walter Rivera avec qui elle remportera la finale de salsa au Select Classique  en 2006. Elle obtient un second rôle dans le film « Serveuses Demandées » réalisé par Guylaine Dionne, puis collabore dans divers projets de danse, de cirque et de vidéo avec des artistes internationaux. Elle poursuit sa carrière en Europe, après avoir travaillé aux Pays-Bas, et décide de s’installer en France où elle crée avec Vincent Morelle sa compagnie, CONDITION ZERØ.

Julien Bézy :: chorégraphie :: interprétation

  • Après un cursus à l’Académie Internationale de la Danse, sous la tutelle de Pierre-Yves Aubin et Mey-Ling Bisogno, Julien Bézy intègre le conservatoire de Toulouse pour se spécialiser en danse contemporaine. Parallèlement, il étudie la psychologie et la philosophie de l’art à l’université de Toulouse le Mirail. Par la suite, il apprendra et se perfectionnera à la IALS de Rome et à The Place à Londres. Il se consolide aujourd’hui par un training régulier de danse classique sous l’égide de Wayne Byars et Andreï Glegolski. En tant qu’interprète, on a pu le voir notamment dans Quand je ferme les yeux de Frédéric Jolivet, Jazz Ethnique de Georgette Kala-Lobe ou Liaison de Stephane Loras. Il a également travaillé en tant que soliste Jazz avec Eric Castry, et est actuellement membre de la compagnie de théâtre « Ariel et Furie » dirigée par Volchitza Cabrini. Professeur de danse contemporaine diplômé d’état au CND, il enseigne dans diverses structures telles que le Studio Harmonic, le Conservatoire de Gagny ou l’ADASE. Chorégraphe, il collabore aujourd’hui avec le réalisateur et photographe berlinois Louis Vignat sur le projet Sneezing.