@.2 / SleEp1nG Be@#/Ty

Une installation-performance sur l’idée de "corps augmenté" de Frédéric Deslias & Gaël L.

Une proposition initiée par Gaël L. pour Le Clair Obscur. Sandra, telle la Belle au Bois Dormant, nous livre son corps dans un cercueil de verre. La captation de ses données neurologiques et biologiques médiatise toute son activité intime autour de nous : son cerveau, les battements de son coeur, les gouttes de sueur à la surface de sa peau... les rythmes de sa pensée et de ses émotions s'inscrivent en données sur les murs. Le dispositif sature la pièce en sons et en images provoqués par les capteurs des mouvements intérieurs de Sandra. Une machine synesthésique vit et bat avec le corps de Sandra. Nous sommes immergés par la donnée dans son corps... Mais curieusement nous n’avons pas accès à elle. Son corps est isolé du monde, emprisonné, dans un sarcophage de verre. Entre elle et nous, une paroi de fumée trouble son image, on la devine, on la distingue à peine. Sandra est l’interface au coeur de la machine. Aucun contact direct ne permet de dialoguer avec elle. Les échanges sont médiatisés par le réseau, via l’un de nos outils quotidiens — Facebook —: Les messages publiés sur le mur de SleepinBeauty sont retranscrits à Sandra via une voix synthétique anonyme. La machine scanne alors en retour son corps pour publier en réponse son état émotionnel. Sandra est un médium muet, inerte, léthargique, qui ne communique que via des états captés. C’est un être internet, un processeur/capteur de flux qui appose un état affectif sur un signal. www.facebook.com/sandrasleepinbeauty

Download the folder

Création :
Frédéric Deslias & Gaël L.

Performer :
Sandra Devaux / Belore Prigault

Avec la participation de :
Jean Noel Françoise, Xavier Lazarini

Hacking :
Armand Ahmadi

Merci Sam !

Décors :
Laurent Mandonnet

En partenariat avec :
Relais d’Sciences, Le Cargö, Les Ateliers Intermédiaires (Caen)